Histoire

Histoire

Cette grande demeure bourgeoise a été construite vers 1853, par son propriétaire architecte Léonard Hippolyte Roger (1816-1876)


Il naît à Bourges le 20 janvier 1916; après de brillantes études faites au collège de Bourges, il se rend à Paris pour apprendre l'architecture. A peine arrivé, en 1836, il est mis en relation avec le Général Bazaine, l'un des quatre ingénieurs qui , en 1810, avaient été désignés par l'Empereur Napoléon, sur demande du tsar , pour créer en Russie le service des voies de communication. Hippolyte Roger est alors appelé à collaborer à ses travaux, et fait pour la Russie divers projets de ponts et de charpentes en fer,notamment pour la restauration du palais de Saint Petersbourg.

En 1838, il s'associe à l'architecte Alphonse Demetz pour une durée de dix ans. Très tôt, il peut affirmer sa valeur, en effet, en 1839 alors agé de 23 ans, un concours public d'architecture est ouvert par la ville de Bourges pour la construction des abattoirs. Sur douze projets présentés, c'est le sien qui obtient le premier prix. En 1841, et dans les mêmes circonstances, la ville de Provins lui décerne également un premier prix. En même temps, il publie dans des revues spéciales d’intéressantes études, notamment sur la galvanoplastie et ses applications industrielles, sur la construction de fours à feu continu pour la cuisson du plâtre, sur la carbonisation des bois en forêt.

En 1843, il quitte Paris pour se fixer à Bourges. Ses parents l'y rappelaient, et de nouvelles affectations le rattachaient au Berry puisqu'il avait épousé, le 12 octobre1841, Elisa Pelletier, fille de riches propriétaires du canton de Lury-sur-Arnon.

Son mérite est vite reconnu et apprécié. En 1849, il est nommé architecte diocésain, chargé de la conservation des édifices du Diocèse de Bourges. Il est également inspecteur de M. Bailly pour les travaux de la cathédrale Saint Etienne de Bourges. En 1853, il quitte ses fonctions, pour se consacrer à l'agriculture, et est nommé, par le Ministre d’État, correspondant pour le service et la conservation des monuments historiques du Cher.

Ses œuvres:

  •  les abattoirs de Bourges
  • la colonie pénitencière du Val d'Hyèvre
  • l'église de Saint Germain du Puy
  • les travaux de la Préfecture de Bourges...